12.   NOUVELLES DES ANCIENS ET Anciennes de l'ecole de la foi de fribourg

 

 

 

Anciennes et anciens de l'Ecole de la Foi

 

Echangeons des nouvelles !

 

 

Lisez attentivement les deux lettres ci-dessous et donnez suite pour établir ou rétablir nos liens ! Merci

 

 

Fondation Jacques Loew                                                                  Fribourg, mai 2013

 

Aux Anciennes et Anciens de l’Ecole de la Foi à Fribourg

 

Chers amis,

 

Je vous écris au nom de la Fondation Jacques Loew et comme ancien directeur de l’Ecole de la Foi.

Vous avez fréquenté jadis l’Ecole de la Foi fondée par l’inoubliable Jacques Loew. Nous espérons que vous en avez gardé un bon souvenir et que votre apostolat en a été marqué positivement, dans l’esprit de l’Evangile.

Après de longues années placées sous la direction successive de Noël Aebischer, puis de Sœur Marie-Gabrielle, notre Ecole a fermé ses portes à Fribourg en 2006, avec l’espoir de promouvoir une fondation en Côte d’Ivoire. Ce qui est maintenant réalisé, comme vous pouvez le connaître plus en détails en consultant notre site  www.fondation-loew.ch.

Vous vous souvenez : chaque année un petit bulletin permettait aux anciennes et anciens de se donner des nouvelles et ainsi de garder de précieux contacts. Avec la fermeture du site de Fribourg, cet échange s’est un peu perdu. C’est dommage !

 

C’est pourquoi nous vous proposons de renouer les fils de la communication et de la communion entre nous.

Nous vous serons très reconnaissants si :

 

-          vous envoyez à l’adresse de la Fondation, par poste ou par courriel, votre adresse exacte et complète, et même l’adresse d’anciennes et anciens que vous connaissez autour de vous, afin que nous puissions reprendre contact et donner des nouvelles

 

-          vous nous envoyez des nouvelles de votre personne, des informations sur  vos engagements en Eglise ou dans la société, des photos peut-être, afin que nous puissions les mettre sur notre site et favoriser des échanges entre vous.

 

Nous avons ainsi l’espoir que la grande famille « Jacques Loew » continuera à vivre des valeurs de fraternité et de spiritualité qu’il nous a appris à connaître et à expérimenter, dans l’esprit de l’Evangile et la communion de l’Eglise.

 

Donc : nous attendons vos réactions et informations aux adresses ci-dessous.

 

Fondation Jacques Loew

Rue des Chanoines 13

CH – 1700 Fribourg

 

Ou  fondation.jloew@bluewin.ch

 

Avec notre grand merci et notre amitié dans le Seigneur.

 

Claude Ducarroz, président de la Fondation Jacques Loew

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Fondation Jacques Loew                                                                  Fribourg, mai 2013

 

Aux communautés religieuses qui furent en lien avec l’Ecole de la Foi

 

Chères Sœurs, chers Frères,

 

Je vous écris au nom de la Fondation Jacques Loew et comme ancien directeur de l’Ecole de la Foi.

 

Des membres de votre congrégation ont fréquenté jadis l’Ecole de la Foi fondée par l’inoubliable Jacques Loew. Nous espérons qu’ils en ont gardé un bon souvenir et que leur apostolat en a été marqué positivement, dans l’esprit de l’Evangile.

Après de longues années placées sous la direction successive de Noël  Aebischer, puis de Sœur Marie-Gabrielle, notre Ecole a fermé ses portes à Fribourg en 2006, avec l’espoir de promouvoir une fondation en Côte d’Ivoire. Ce qui est maintenant réalisé, comme vous pouvez le connaître plus en détails en consultant notre site  www.fondation-loew.ch.

 

Vous vous souvenez : chaque année un petit bulletin permettait aux Anciennes et Anciens de se donner des nouvelles et ainsi de garder de précieux contacts. Avec la fermeture du site de Fribourg, cet échange s’est un peu perdu. C’est dommage ! C’est pourquoi nous vous proposons de renouer les fils de la communication et de la communion entre les Anciennes et Anciens de l’Ecole.

 

Nous vous serons très reconnaissants si :

 

-          vous envoyez à l’adresse de la Fondation, par poste ou par courriel, l’adresse exacte et complète des Anciennes et Anciens de votre congrégation que vous connaissez,  afin que nous puissions reprendre contact et donner des nouvelles.

-          vous envoyez cette lettre autour de vous aux personnes que vous connaissez et qui auraient suivi l’Ecole ou en connaîtraient d’autres de même.

 

Nous avons ainsi l’espoir que la grande famille « Jacques Loew » continuera à vivre des valeurs de fraternité et de spiritualité qu’il nous a appris à connaître et à expérimenter, dans l’esprit de l’Evangile et la communion de l’Eglise.

 

Donc : nous attendons vos informations aux adresses ci-dessous.

 

Fondation Jacques Loew

Rue des Chanoines 13

CH – 1700 Fribourg

 

Ou  fondation.jloew@bluewin.ch

 

Avec notre grand merci et notre amitié dans le Seigneur.

 

 

Claude Ducarroz, président de la Fondation jacques Loew

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Prière de Jacques Loew

 

                    1932 - 1982

 

 

Cinquante ans de fidélité, mon Dieu…

De ta fidélité à toi, bien sûr

Car de mon côté, sans rien noircir,

Cinquante ans de marche boiteuse,

Mais à ta rencontre.

 

Cinquante ans d’action de grâces.

Alors, là, c’est à moi de parler,

Chanter, louer, proclamer, magnifier :

« Dieu, qu’elles sont précieuses pour moi,

Tes pensées !

Tes œuvres sont merveilleuses,

Mon âme le sait bien ! »

 

Dans ce voyage d’un demi-siècle

Tu m’as sans fin émerveillé.

Depuis ce premier flocon de neige

Où tu m’as parlé

Jusqu’aux flamants roses de Camargue.

Depuis l’humble feuille et l’herbe vertes,

Sources premières de toute vie,

Et la méticuleuse abeille

Avec son nécessaire de beauté,

- Peigne, brosse et brillantine -,

Et la fermeture-éclair de son aile.

 

Et toi, coquelicot, couleur de l’été,

Soleil et sang dans les blés

Si fragile, fané à peine cueilli,

Tu me parles de Dieu autant qu’une cathédrale

Quand je te vois

Si follement prodigue en ingéniosités !

Dis-moi donc ton secret,

Qui t’a programmé ?

 

Aujourd’hui peut-être suis-je davantage sensible

A la ramure des arbres en hiver

Quand elle se profile, noire,

Sur un ciel uniforme et gris

Révélant leur harmonie

« Chacun selon son espèce ».

Mais aussi lorsque la sève encore secrète

Donne aux branches plus d’ampleur

Avant que les bourgeons de mars apparaissent.

 

Et je vis que cela était bon.

 

 

Bible inépuisée, neuve chaque matin

Comme « tes entrailles de miséricorde »,

Livre fait de main d’homme

Et de ton souffle inspirateur.

 

Et je fête aujourd’hui le jour anniversaire

Où tu as ouvert mon esprit

A l’hypothèse de l’invisible :

« Ceci est mon corps livré en mémorial »

Et depuis ce jour tu fais de moi ton Corps

Quand tu me donnes le tien

A manger, « à mâcher » dit l’Evangile.

 

Dieu, mon Dieu, Père…, Fils…, Esprit Saint…,

Que pourrais-je de Toi recevoir davantage

Que ces trois mots ?

Ton mystère le plus intérieur m’est donné.

Et pourtant, fidèle à l’Evangile du Royaume,

Tu as ajouté le « surcroît » innombrable

De la communion des saints.

 

Aujourd’hui dans le mystère de ta Présence

Une parole se fait plus insistante :

« Qui mange ma chair

Moi je le ressusciterai au dernier jour ».

A ce lendemain aussi invisible

Que ton Corps consacré,

Fais-moi la grâce de répondre :

« Sur ta Parole, Seigneur, je crois ».

 

Au-delà de toute apparence

Je crois que tu me feras franchir la mort.

L’exode d’Israël passant la mer Rouge,

Ton exode à toi, Jésus, le troisième jour

« Te relevant d’entre les morts

Selon les Ecritures »,

Sont la tête de pont

De mon personnel exode.

 

 

 

in : « Mon Dieu dont je suis sûr », Fayard-Mame, 1982, p.9-13 et 231.

 

 

 

Et lorsque au sixième jour de la Création,

Né du limon de la terre et du souffle divin

Paraît l’Homme,

J’ai entendu Dieu qui disait :

« Ô le très grand bien ! »

Mais il est une autre source cachée

De gratitude éblouie

Pouvoir dire avec le Psaume :

« Dieu, tu es mon Dieu,

Mon Dieu dont je suis sûr ».

Dieu, ta création est signée de ta présence,

Mais tu es « mon Dieu » par la connaissance.

 

Tu es le Dieu de toutes les religions,

Mais tu es « mon Dieu » par l’Alliance

Que tu fis avec Moïse et avec moi

Quand je sortis de la servitude d’Egypte.

 

« Mon Dieu » depuis le Buisson ardent

Où m’as révélé ton nom :

« Celui qui Est et qui Était et qui Vient »,

Et je rends grâce à la philosophie de l’Etre

- Mais oui ! – qui m’a donné joyeuse assurance

Face aux broyeurs d’incertitudes.

 

Dieu, ma source permanente d’être,

Qu’il est bon d’être ainsi rattaché à toi

Et, plus intimement que l’embryon dans sa mère,

Tout recevoir de toi, la vie, le mouvement, l’être :

« Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? »

 

Alors greffée sur cette présence primordiale

Vient Ta Parole,

 Lumière de vie qui illumine tout Homme,

 Jésus de Nazareth

« Né d’une femme » et ton Verbe éternel :

« Et le Verbe s’est fait chair

Il a planté sa tente parmi nous ».

 

Et j’ai lu, avant que mes jours ne soient,

Mon histoire, inscrite dans ton Livre.

J’ai appris à épeler l’alphabet de ta grâce,

Balbutié les mots de ta tendresse

Connu cette « fidélité » dont tu es prisonnier,

Car tu ne peux te renier toi-même.

 

 

 

Et tous les dogmes et les sacrements

Et la Bible et Marie,

Ces étoiles de ma vie,

Sont en orbite autour de ce point central :

Tu nous fais passer la mort.

Tu viendras me chercher dans la tombe,

Tu me ressusciteras.

C’est pourquoi on te nomme Sauveur.

 

Dans ma nuit, je te cherchais.

Toi, Dieu inconnu,

A la Valsainte, dans ton silence,

Tu venais à ma rencontre.

Aujourd’hui les calendriers et les horloges

Inversent les rôles :

A mon tour d’aller vers Toi,

Dieu, mon Dieu, si proche.

 

Aujourd’hui, à Cîteaux, tout commence.

 

 

Au rocher trop haut pour moi

Conduis-moi, douce lumière.

Toi qui m’as cherché

Pour que je te cherche,

Qui m’as trouvé

Pour que je te trouve,

Et te trouver

C’est te chercher encore,

Car chercher n’est pas une chose

Et trouver une autre

Quand chacune appelle l’autre.

 

Je serai comblé de n’être jamais rassasié

De te désirer,

Et, « de commencement

En commencement

Par des commencements

Qui n’ont jamais de fin »,

J’irai…

 

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\Suzanne.jpg

 

 

Sr Suzanne Eck, op

(1927-2015)

 

« Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. » (Jn 3, 17)

« L’homme ne doit pas se contenter d’un Dieu pensé, car quand la pensée disparaît, Dieu disparaît également. Ce qu’il faut avoir, c’est un Dieu de substance, un Dieu qui soit au-dessus de la pensée de l’homme et de toutes créatures. Ce Dieu-là ne passe pas » (Maître Eckhart)

La communauté des moniales dominicaines vous remercie d’avoir partagé avec sr Suzanne votre prière, votre amitié et votre foi en la résurrection des morts.

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\Luxembourg.jpg

 

Un bonjour des anciennes du Luxembourg pour tous ceux et celles qu’elles ont rencontrés à l’Ecole de la Foi

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\Louisette.jpg

 

 

 

 

 

NOËL 2014

 

 

 

 

« Gloire à Dieu !

Paix sur terre pour ses bien-aimés »

 

 

 

Cher Claude,

En ce début d’année, je suis heureuse de te rejoindre pour te donner quelques nouvelles.

Début mars, nous avons accueilli avec joie Annick, la quatrième sœur de notre communauté. Pour l’instant, Annick ne réside pas encore à Maurepas, car elle a pour mission d’aider les sœurs du Mans à préparer la fermeture de leur communauté prévue fin décembre.

A la paroisse, notre curé est décédé subitement en mai dernier, au moment de la fête de printemps. Ce fut un choc et une épreuve pour tous les paroissiens. Un de ses frères spiritains est nommé administrateur, en attendant l’arrivée d’un nouveau pasteur pour la rentrée 2015 !

Fin  juin, deux journées très festives ont marqué la réunification de notre Congrégation N.D. de Charité avec la Congrégation des sœurs du Bon Pasteur d’Angers. Nous formons désormais une grande famille appelée, selon l’esprit des fondateurs – Saint Jean Eudes et Ste Marie Euphrasie – à accueillir et manifester la tendresse de Dieu à toute personne, spécialement aux femmes blessées, menacées dans leur dignité.

Concrètement, nous essayons de le vivre avec nos proches dans la tour, le quartier, la paroisse, les associations…

Depuis septembre, je suis personnellement engagée dans l’équipe du catéchuménat et je suis heureuse d’accompagner un jeune d’une trentaine d’années qui se prépare au baptême pour Pâques. Avec toute sa fraîcheur, il a un grand désir de connaître et de découvrir Dieu et c’est vraiment pour nous ,  un motif d’action de grâces.

Dans la joie de la Nativité que nous venons de célébrer, je te souhaite une belle, sainte et heureuse Année, avec Celui qui fait route chaque jour avec nous. Je porte ces vœux dans ma prière et bien fraternellement, je t’embrasse

Louisette          

 

Louisette MILESI  - 5, Bd Emmanuel Mounier – 35700 RENNES -    louise.milesi@wanadoo.fr

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\ChugPhongVienPhu.jpg

 

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Le Père Masseo Caloz nous prie de publier la photo de plusieurs Sœurs de St-Jean de Bassel pour ceux et celles qui les ont connues.

 

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\SoeursJeanBassel.jpg

 

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Quelques anciennes de l'Ecole de la Foi, des Soeurs D'Angle se sont rencontrées le 2 février dernier avec Etiennette, une Fille de la Croix du Pays Basque.

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\SAngle.jpg

 

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Chers (es) anciens et anciennes de l'Ecole!

Je viens de trouver l'invitation  du site de la fondation à donner des nouvelles...et c'est avec bonheur que je viens vers vous tous disciples connus et inconnus...car j'ai été animatrice à temps plein de 1994 à 1999...puis à "temps plus réduit"(accompagnement pour les travaux, cours d'histoire...) jusqu'à la fermeture de l'Ecole de la Foi.

et depuis je suis en service avec ma communauté à la basilique de N-D de la Garde à Marseille...

Engagement très missionnaire sur ce haut-lieu qui reçoit un nombre grandissant de visiteurs de toutes sortes : pèlerins, touristes, croisièristes avec qui nous avons vécu en 3013 Marseille Capitale de la Culture, et cette année 2014 les 800 ans de l'existence du sanctuaire et les 150 de la consécration de la basilique actuelle.

Je suis principalement chargée de gérer la librairie du magasin de souvenirs de la basilique, ainsi que des visites du lieu...et autres engagements.
les franciscaines missionnaires de Marie (fmm) sont au service de "la Bonne Mère" depuis 122 ans et c'est avec beaucoup de peine que nous quittons cette insertion à la fin de cette année 2014, aussi si l'un(e) de vous de passage dans notre belle ville voulait me dire un petit coucou il faut venir avant le 14 décembre!

Un souhait franciscain fraternel de PAIX et Tout Bien à chacun et chacune!

Solange

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Bonjour,

 

Nous sommes tristes de vous annoncer le décès de Sœur Denise Augsburger le 16 mai 2014.

Elle a fait partie du Comité de l'Association des Amis de Jacques Loew de 2007 à 2011.

 

Elle nous laisse le souvenir de son beau rayonnement à l'Ecole de la Foi.

Dans la lumière de Dieu, elle doit intervenir pour nous.

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Bien chers anciens  et anciennes de l'Ecole de la Foi,

 

Dans les années 83 - 85, j'ai vécu ce temps fort à Fribourg, dans l'équipe de Moléson. Cela fait 30 ans maintenant !

De temps à autre je reçois des nouvelles, mais malheureusement très peu - et je me demande souvent ce que sont devenus et ce que font aujourd’hui ceux que j’ai alors connus.

Dans mon équipe, il y avait: Marie-Madeleine Canonne qui vit au nord de la France

Marie- Aline da Silva, du Brésil  (à Itajuba?), Maria, une Coréenne et Sr Lucie Kim, d'une communauté belge, qui est retourné en Corée.

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12a.jpg

 

L’équipe de Moléson

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12b.jpg

 

à Citeaux, en visite chez Jacques

  

 

Après l'Ecole, j'ai presque toujours travaillé au service des malades, dans différents endroits. Pendant une dizaine d’années,  j'ai été au service de notre ancien évêque de St.Gall, Mgr. Otmar Maeder. Actuellement, je suis responsable dans une équipe de soins à domicile qui s'occupe des malades dans 3 villages proches de St.Gall. Au plaisir de lire de vos nouvelles!

 

Amitiés,

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12c.jpg

 

Marie –Claude

 

 

 

Thomas Trần Văn Dưng

Pierre Trần Văn Linh

Joakim Phạm Oanh Thắng

Abbaye de Phước sơn

227 Ấp Tân lộc, Phước Hòa, Tân Thành

Rịa, Vũng Tàu

VIỆTNAM

 

 Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12d.jpg

Phước Sơn, le 25 Juin  2013.

 

 

Révérend Père Président Claude DUCARROZ, Anciens Directeurs, Anciens Animateurs et anciennes Animatrices de l'Ecole de la Foi,

Nous sommes le Père Thomas Trần Văn Dưng, le Frère Joakim Phạm Oanh Thắng et le frère Pierre Trần Văn Linh, moines cisterciens de Phước Sơn (Viêtnam), et anciens étudiants de l'Ecole de la Foi à Fribourg. Par la présente lettre, nous avons l'honneur de vous saluer très respectueusement.

Nous sommes très heureux d'avoir reçu votre lettre "Etablir ou rétablir nos liens". Nous profitons de cette occasion pour vous remercier de tout cœur pour tout ce que vous nous avez apporté durant nos années d'études à l'Ecole de la Foi à Fribourg. En effet, grâce à vous, nous avons approfondi la théologie, la vie spirituelle et la vie en communauté.

Dans votre lettre, vous nous demandez d'envoyer des nouvelles de nos personnes et des informations. Maintenant, nous vous envoyons des nouvelles ci-dessous.

Parmi nous, le Père Thomas est sous-prieur, le Frère Joakim est diacre, sous-maître des novices, et le Frère Pierre moine dans la communauté de Phước Sơn. Celle-ci compte 19 moines prêtres, 71 moines, 55 profès temporaires, 8 novices de 2ème année,10 novices de 1ère année et 7 postulants.

Dans notre communauté, nous accueillons ceux qui cherchent Dieu. Ayant fait le choix de vivre la pauvreté, d’organiser la vie de communauté comme celle d’une famille, le monastère accueille les missionnaires et les prêtres vietnamiens qui viennent se ressourcer spirituellement et se reposer dans une ambiance de recueillement et de prière. Le monastère leur offre un climat spirituel où ils goûtent la présence de Dieu, apprécient la solitude et la vie cachée dans le Seigneur pour reprendre de la force et du souffle pour une nouvelle vitalité dans leur travail d’évangélisation.

Le travail dans les rizières et  l’élevage. Les moines Vietnamiens subviennent à leurs besoins alimentaires, non seulement par le travail sur le brûlis, mais encore en cultivant le riz sur quinze hectares de rizières.

Encore une fois, nous vous remercions très vivement, ainsi que toute l'Ecole de la Foi, et nous vous assurons que les moines de notre communauté prieront avec nous pour vous et pour les Anciennes et les Anciens de l'Ecole de la Foi.

Avec l'expression de notre profonde gratitude, nous vous prions, Père Président de la Fondation Jacques Loew, d'accepter l'expression de nos sentiments très déférents et religieux en Jésus-Christ.

Thomas Trần Văn Dưng-Pierre Trần Văn Linh-Joakim Phạm Oanh Thắng

 

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Odile Pagès, Ecole de la Foi 73-75
 
Quarante ans déjà ! J'y étais en équipe de vie avec Monique, Dominique, Claudette, Madeleine  Depuis lors , quoi ? ?

 Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12e.jpg

 

 

De 75 à 88 , j'étais dans le diocèse de l'Aude, dans une petite communauté en insertion pastorale dans un doyenné des Corbières au sud de Narbonne, participant pendant treize ans aux vendanges.... mais aussi à l'accompagnement des catéchistes et mouvements ruraux (MRJC, CMR). Dans cette période,  j'avais eu la visite de Masséo avec une disciple canadienne  mais aussi de Monique et Dominique pour une semaine de vacances... et j'avais pu participer à une session biblique animée par Masséo, Noël et Josiane à St Joseph de Puimissan dans l'Hérault voisin.
De 88 à 91 , je suis responsable d'un foyer de jeunes filles lycéennes et travailleuses (une centaine) au Puy en Velay. De là je suis envoyée dans mon diocèse d'origine : MENDE en Lozère où j'ai été appelée au Service diocésain de la Catéchèse ; j'y ai œuvré une dizaine d'année
De 2002 à 2009 je suis au Pérou; un beau et riche dépaysement. J'ai particulièrement travaillé   

pendant six ans auprès de jeunes adolescents,  filles et garçons que nous accueillions dans notre "casa estudiantil" à San José de Lourdes, diocèse de Jaen en Cajamarca, au Nord Pérou.
En 2010, il m'était demandé d'aller prêter main forte à une petite communauté de nos Sœurs d'Espagne en Equateur, à Mata de Cacao, province de "Los Rios". Mission dont nos Sœurs se sont retirées cette année ... par manque de relève.

 

 Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12f.jpg

 

 

Les photos jointes présentent une petite chapelle de l'un des 23 villages du secteur paroissial où nous avons travaillé. Je venais d'arriver et me présentais à cette petite communauté . Depuis août 2012, me voici au service d'une petite communauté (7) de Sœurs aînées (moi-même aînée) à Serrières, au Nord de l'Ardèche, au bord du Rhône.

 

Masséo de passage dans cette vallée avec Martine (Sœur de l'Alliance) a fait une petite halte chez nous, fort apprécié de toute la Communauté. Nous avons même réussi à vivre un moment de partage et travail biblique ....  à suivre.
C'est cette visite qui vous vaut ce message d'une  ancienne de l'Ecole.
Si l'un ou l'une d'entre vous passe par là n'hésitez pas à vous arrêter.


Mes  coordonnées
Sr Odile Pagès
Présentation de Marie
204 rue Auguste Vincent
07340 SERRIERES

tel : 04 75 34 01 67       Mail : odilepagespm@hotmail.fr
 

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Témoignage session biblique Besançon 2012

 

Du 21 juillet au soir au 26 juillet après-midi, nous nous sommes retrouvés dans la maison diocésaine de Besançon, un endroit spacieux, calme, entouré d’un parc boisé, dans le village de Montferrand le Château, où le personnel s’est ingénié à bien nous accueillir.

La session étant organisée cette année par la Fondation Jacques Loew et nous avons retrouvé des amis suisses et belges. Venant aux sessions depuis plusieurs années, c’est une joie d’y retrouver des « têtes connues ».

Le thème de la session était « Pour que les Écritures s’accomplissent… ». Cela nous a permis de travailler, au cours d’une journée, un texte de l’Ancien Testament qui trouvait son écho dans un texte du Nouveau.

Travailler ? C'est-à-dire ? Prendre connaissance du texte, d’abord par un temps personnel, guidés par des questions de Masséo, puis par un temps en équipe. Là, l’animateur fait en sorte que nous cheminions à partir des notes de la bible, des remarques et questions des uns et des autres et veille à ce que chacun puisse s’exprimer. En grand groupe, toutes les équipes se retrouvent. Masséo fait la collecte des réponses apportées, des questions posées et à partir de cela nous enseigne.

Personnellement, c’est là où je trouve cette méthode intéressante car elle est active. L’enseignement arrive dans un terrain préparé, en éveil et non passif. J’ai l’impression de labourer ma terre intérieure avec les textes. Je rejoins l’une de nous qui me disait que pour elle c’était son moyen pour retenir les choses.

De plus, je trouve que mon horizon s’élargit. Même si à certains moments je peux être déstabilisée, sans doute par une lecture trop littérale des textes, quelle richesse de mieux entendre résonner les textes de l’Ancien Testament et du Nouveau qui se complètent et de mieux connaître le contexte culturel dans lequel ils ont été écrits ! Cela ne permet-il pas de les entendre résonner d’une manière plus juste ?

Au travail biblique s’ajoutaient des temps d’appropriation en équipe pour faire des liens avec notre vie concrète.

Le soir nous pouvions nous retrouver à quelques-uns pour faire une marche et admirer la campagne vallonnée, cultivée et boisée.

Cette session pouvait aussi répondre au besoin de certains de « faire retraite ». Nous avions des temps de prière en commun et la messe quotidienne où les textes « travaillés » étaient «célébrés ».

J’ai apprécié que les Laudes soient célébrées avant le petit-déjeuner, une manière pour nous d’exprimer, en le vivant, que la Parole est aussi notre nourriture, « que l’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu ».

 

Geneviève Dupenloup

 

Des vacances spirituelles à Montferrand-le-Château, au foyer St Anne, où nous avons été très bien accueillis, de vraies vacances ! Parmi un groupe de personnes joyeuses, humbles et surtout discrètes. Merci à tous les porte-paroles pour la qualité de l'enseignement, qui me donne le goût et l'amour à travailler la parole, qui me met au large avec le Seigneur. Grâce à la bonne organisation, en ce qui me concerne, j'ai vraiment pu profiter pleinement de tous les instants. Le plus important pour moi, c'est notre relation fraternelle qui devenait plus intense à mesure que les jours passaient. Je le ressentais plus particulièrement à la prière du matin et à l'Eucharistie.

 

Marie-Ange

 

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12g.jpg

 

Session Fondation Jacques Loew à Montferrand le Château

 

 

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12h.jpg

 

Session 2012 Les Amis de Belgique

 

 

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12i.jpg

 

Après-midi de détente

 

 

 

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12j.jpg

Visite d'Arc et Sénans

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Chers amis, anciens de l’Ecole de la Foi

 

A l’occasion d’une rencontre providentielle avec des Anciens, nous apprenons le souhait de recréer des liens à travers les nouveaux modes de communication.

Aussi, je vous propose ces photos prises en ce début du mois de mars lors  de retrouvailles entre Disciples, Frère Enseignant, en présence évidemment du Maitre… Rafraichissons nos mémoires et reportons nous à quelques 25 ou 30 ans en arrière !!!

C’est grâce à l’initiative d’Etiennette et à l’occasion d’un passage de Masséo dans la région que cette rencontre a eu lieu à Notre Dame du Refuge maison mère des Servantes de Marie et à Belloc-Urt au monastère des moines Bénédictins. Merveilleux temps où les souvenirs sont remontés à la surface, où nous avons évoqués les visages de ceux qui ont vécu la même aventure exceptionnelle à Fribourg, ceux qui ont rejoint la Maison du Père et ceux qui continuent leur pèlerinage ici bas

 

Aujourd’hui, Etiennette Parachou, Fille de la Croix, vit en communauté dans un quartier de Toulouse. Louisette Saba, Maïder Ospital, Sylvianne Damestoy, Gracieuse Elizagoyen Mayie Duhalde habitent la maison mère des Servantes de Marie et assurent des fonctions multiples au service de la Congrégation, de leurs sœurs ainées, de tutelle d’enseignement catholique, aumônerie d’hôpital chacune selon ses possibilités et compétences… Marie Julie travaille en pastorale dans des paroisses béarnaises.

 

Fraternelles et chaleureuses salutations aux Anciens. Que le Seigneur vous bénisse.

 

Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12k.jpg   Description : Description : C:\Fondation-loew\images\image12k.jpg

 

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________